Conférence de presse à Tunis (novembre 2016)

 

La Tunisie, comme la plupart des pays de la rive sud de la Méditerranée, fait face à des défis de grande ampleur. La révolution de 2010-2011 a révélé des failles : désespérance sociale, fortes disparités entre régions, insécurité, plus les effets prévisibles de la croissance démographique et du changement climatique, comme les pénuries d’eau, les atteintes à la santé et à l’environnement. Il s’y est ajouté le drame né de l’intensification de flux migratoires incontrôlés qui aboutissent à livrer toute une jeunesse au trafic humain et souvent à la mort.

La Fondation du Dialogue Sud-Nord Méditerranée, qui vient de tenir ses assises, à Rome, (fin octobre), a la conviction que le rôle des sociétés civiles, du Sud comme au Nord de la Méditerranée, est primordial pour dénouer les crises, économiques, sociales qui affectent la région. Les jeunes et les femmes en particulier dans les régions rurales, en quête d’emplois et de bien-être, sont au cœur de cet enjeu.

Le Président de la Fondation, M. Charles-Ferdinand Nothomb, ministre d’État de Belgique, et ancien Président du Parlement belge, en visite à Tunis lundi et mardi 14 et 15 novembre 2016, sera disponible pour d’éventuels entretiens.

Communiqué – Conférence de presse à Tunis