Conférence-débat au siège du quotidien El Chaab, à Alger

La Déclaration d’Alger sur le dialogue Sud-Nord en Méditerranée initié par la société civile, est toujours toujours d’actualité, a déclaré le 26 février à Alger, Charles Ferdinand Nothomb, Président de la Fondation du Dialogue Sud Nord Méditerranée. « La Déclaration d’Alger est toujours d’actualité, car c’est la plus concertée et la plus synthétique qui soit, et surtout elle comprend de la pédagogie », a déclaré M. Nothomb, lors d’une conférence-débat qu’il a animée à l’occasion du 11e anniversaire de la Déclaration d’Alger sur le dialogue Sud-Nord, -document fondateur de la dynamique du Dialogue-, issue du premier congrès organisé à Alger en 2006.

Le premier congrès qu’avait abrité Alger, avait abordé neuf thématiques, dont les flux migratoires. Un atelier avait été dédié à ce phénomène. « Vous voyez bien que le temps nous a donné raison. Nous avons commencé à dialoguer avant que le phénomène ne connaisse une grande ampleur dans la région », a souligné M. Nothomb. « L’initiative qui aurait pu être sans lendemain, s’avère finalement plus que nécessaire, puisque les problèmes exposés à la même occasion, le phénomène de l’immigration y compris, ne sont pas encore résolus », a-t-il fait remarquer.