La Rencontre de Rome (oct. 2016)

LES DIALOGUES MÉDITERRANÉE

LA RENCONTRE DE ROME

Un an après le Congrès de Milan : S’assurer que les Communautés Rurales ne soient pas oubliées

Rome, 27-28 Octobre 2016

 

Le contexte

Les pays du sud de la Méditerranée font face à de terribles enjeux.

L’émigration vers les villes et vers l’Europe est devenue un défi majeur, et ce défi est d’autant plus fort pour les femmes et les jeunes issus des régions rurales.

La faible croissance est couplée aux inégalités et au chômage. Les régions rurales, sous-équipées, ne sont plus attirantes pour les jeunes. Les campagnes considérées comme sans perspective d’avenir, sans prestige social et à faible rentabilité, poussent les jeunes à émigrer vers les villes, plus attractives, mieux équipées et offrant des opportunités variées.

Le Congrès

Le Congrès du Dialogue Sud-Nord Méditerranée, en 2015, annonçait la couleur : « Les Communautés rurales, ne plus les oublier : Le Développement rural et régional au Sud et au Nord de la Méditerranée et la nouvelle Politique européenne de Voisinage ».

Les dialogues étaient alors le résultat d’un processus de consultations sub-régionales, qui ont eu lieu entre 2014 et 2015. Les partenaires ayant participé à ces consultations étaient à la fois des représentants du développement rural, des jeunes, des femmes, des entreprises et des gouvernements locaux, afin de respecter l’idée d’un dialogue égalitaire et équilibré.

Les communautés de chaque sub-région ont fait part des défis auxquels elles étaient confrontées, et ont défini les mesures nécessaires à la création d’opportunités.

La rencontre de Rome

  • se basera sur les résultats du Dialogue en 2014 et 2015, en regard de l’évolution de l’actualité,
  • partagera les initiatives des acteurs institutionnels axées sur les défis abordés,
  • désignera les priorités pour rendre les régions rurales attractives aux yeux des jeunes, des femmes, etc.
  • définira les priorités, en vue du Congrès de 2018, des processus de Dialogue Sud-Nord et Sud-Sud sur un pied d’égalité et orientés sur le long terme.
  • invitera à mettre en oeuvre une une culture de compréhension et proposera les fondements pour des actions communes ou convergentes.

La lettre d’information se trouve ici

Le programme provisoire peut être consulté ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le résultat espéré

  • Améliorer l’attractivité des zones rurales pour les jeunes, pour les femmes et pour l’activité économique
  • Inciter à la collaboration des actions collectives à tous les niveaux, entre des partenaires, au-delà des frontières, pour construire une expérience, des politiques améliorées et favoriser l’attribution des ressources, pour démontrer la solidarité et encourager les investissements
  • Lancer un processus de consultations au niveau national et régional, en vue d’un Congrès en 2018, mettant en valeur des résultats collectifs qui changent les attitudes, comportements et institutions au bénéfice des communautés rurales.