Education – Congrès d’Alicante 2009

Au Sud comme au Nord, la situation démographique et scolaire est différente de pays à pays. Au Sud, il existe une importante arrivée démographique d’enfants et de jeunes arrivant en âge d’enseignement primaire, secondaire et supérieur, ainsi que des difficultés, pour les gouvernements, à leur ouvrir des possibilités d’éducation en quantité et qualité.

Au Nord, la décrue démographique globale constatée au niveau de l’Union européenne dans son ensemble amène globalement chaque année moins de jeunes sur les bancs de l’école, avec des variations fortes en ce qui concerne l’enseignement supérieur.

Au Sud, un problème d’adaptation des formations au marché de l’emploi national ou international est constaté. Alors que dans la même logique au Nord,  des problèmes d’adaptation de la formation professionnelle au monde de l’emploi, avec un important chômage et des problèmes de mobilité internationale existent.

Ces différents constats nous amènent à dire qu’entre les pays du Sud et du Nord méditerranéen, les questions de l’éducation sont interconnectées par les problèmes de mobilité et de migrations et à souligner l’importance de la coopération entre l’Europe et le Sud Méditerranéen.

« A l’initiative du Mouvement Européen International, de la Bibliothèque d’Alexandrie, de la Casa Mediterraneo d’Alicante et des Comités nationaux d’Algérie, Égypte, Maroc et Tunisie, le Congrès d’Alicante a été organisé dans le cadre du Dialogue Sud Nord Méditerranée les 19, 20 et 21 Novembre 2009 et a réuni plus de 350 participants représentant 30 pays du Sud et du Nord au tour des deux thèmes essentiels que sont l’éducation et la migration. »

< Vision Commune du Futur