La Vision Commune Du Futur – Congrès d’Alger 2006

Convaincus de la nécessité de promouvoir le dialogue ouvert, égalitaire et sans tabou entre le Nord et le Sud ; de favoriser la circulation des idées et des personnes ; de définir une vision commune de l’avenir et des projets susceptibles de la concrétiser et d’encourager les réformes souhaitées par les sociétés civiles des deux rives de la Méditerranée, les rencontres autour de la vision commune du Futur ont amené à souligner l’importance de s’impliquer de part et d’autre de la Méditerranée sur les points d’actions suivant :

  • Promouvoir une information sur la base d’une éthique qui favorise le dialogue et la connaissance des cultures différentes.
  • Agir pour une éducation équitable et interculturelle en développant activement la société du savoir autour du bassin méditerranéen.
  • Promouvoir la formation professionnelle et les échanges universitaires
  • Promouvoir la prise en compte de l’emploi en tant qu’objectif essentiel de la coopération
  • Promouvoir les investissements tant Nord-Sud que Sud-Sud et l’accès aux financements
  • Promouvoir une nouvelle vision des questions migratoires dans les relations Sud-Nord et Sud-Sud
  • Promouvoir la participation active de la société civile aux processus politiques et décisionnels

Le congrès d’Alger a été organisé par le Mouvement Européen International et le Comité Algérie animé par l’Association SEVE (Savoir et Vouloir Entreprendre) du 24 au 26 Février 2006, sous le Haut Patronage de S. E. Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire.

Ce congrès fut ouvert par Monsieur Patrick Cox, Président du Mouvement Européen International et par le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères d’Algérie, Monsieur Mohamed Bedjaoui avec la participation de plus de 600 personnes issues de la société civile du Sud (Algérie, Tunisie, Maroc, Egypte, Lybie,…) et du Nord (France, Italie, Espagne, Belgique…).

 

Education et Migration >